Accoucher en Plateau Technique

il_340x270.270587613

Alisha Vernon

Alors que de plus en plus de couples en ont le souhait, les choix proposés en France à ce jour pour l’accompagnement physiologique de la naissance en marge des protocoles « classiques » restent limités :
- Les maisons de naissance, structures gérées uniquement par des sage-femmes, sont encore au stade de l’expérimentation et sources de nombre de débats.
- L’accouchement à domicile, encore plus décrié, a vu chuter drastiquement le nombre de sage-femmes acceptant encore ce type d’accompagnement (une centaine il y a encore quelques années, moins de 50 aujourd’hui…), faute notamment de possibilité de s’assurer pour cette pratique.

Reste une dernière solution intermédiaire qui tend à se développer de plus en plus : l’accouchement en plateau technique.

Le plateau technique, c’est quoi ?

Le plateau technique tend à se rapprocher de l’accouchement à domicile : les sage-femmes libérales proposant cette possibilité louent une salle d’accouchement dans une maternité, ce qui leur permet d’y accompagner elles-mêmes des naissances.

Le couple est suivi par une seule et même sage-femme durant la grossesse, qui assure tous les examens et soins nécessaires (accompagnement global). Au moment de l’accouchement tous se rendent à la maternité où une salle est mise à leur disposition. Il est ensuite possible de rester dans la structure quelques jours, ou bien rentrer à domicile où là encore la même sage-femme se chargera des suites de couches pour la mère et l’enfant.

Les avantages résident principalement dans la relation de confiance qui se tisse avec la sage-femme. Arrivés au moment de l’accouchement, elle connaît parfaitement le dossier médical, les antécédents, etc… et saura mieux détecter un éventuel problème. Il est également plus aisé de dialoguer autour des actes qui seront pratiqués durant le travail, la naissance, et les soins au nouveau-né.

L’accouchement se déroulant dans les locaux de la maternité, en cas de soucis durant le déroulement tout est à disposition sur place pour réagir immédiatement. Cela peut également permettre une naissance dans un cadre proche de celui de l’accouchement à domicile lorsque celui-ci est contre-indiqué ou qu’aucune sage-femme ne le propose.

Quelles sont les limites ?

La première limite, c’est de trouver une structure acceptant d’offrir la possibilité du plateau technique dans ses locaux, et une sage-femme y ayant accès et disponible sur la période concernée.

L’autre limite, c’est la physiologie : autant le déroulé de la grossesse que celui de l’accouchement doivent être « normaux », et ne pas nécessiter de médicalisation particulière. Après, du fait de la présence en structure, il est parfois possible de déroger à certains paramètres et de se permettre plus de largesses que dans le cadre d’un accouchement à domicile, chaque sage-femme a ses limites et il convient de dialoguer avec elle.
L’hôpital en lui-même peut également définir quels critères sont ou non acceptés pour permettre l’accès au plateau.

Noter enfin que tout n’est pas forcément possible en plateau technique, et qu’il faudra parfois accepter certains compromis concernant le déroulé de la naissance (pose d’une voie veineuse fermée, délivrance dirigée…), lesquels dépendent de la structure et des contrats établis avec les sage-femmes.

Où trouver des structures permettant un accouchement en plateau technique ?

Il ne faut pas hésiter à appeler directement les maternités pour leur poser la question, ainsi que des sage-femmes libérales. Les associations et collectifs oeuvrant pour les naissances respectées (ex : le CIANE) sont également souvent capables d’aiguiller les parents en demande de.

Dans la région lyonnaise, jusqu’à aujourd’hui l’accouchement en plateau technique n’était proposé que par le CH de Givors (environ 20/30mn au sud de Lyon).
Grande nouveauté, le CH de Bourgoin Jallieu (environ 20/30mn à l’est de Lyon) ouvre également un plateau technique cet automne !!!

En résumé, le plateau technique est un excellent compromis entre l’accouchement à domicile et celui plus « classique » en maternité.
Il permet d’allier la « sécurité » de la structure à un suivi et un accompagnement personnalisés.

Vous habitez en région lyonnaise et cherchez des sage-femmes pour vous accompagner dans ce projet ? N’hésitez pas à nous contacter !

Laisser un commentaire